Les principes de la diététique chinoise

Publié le 29 Octobre 2013

Les principes de la diététique chinoise

Suite à l'article concernant l'obésité, voici quelques principes de base selon la diététique chinoise afin de mieux s'alimenter. Il faut noter que la vision des aliments selon la diététique chinoise est totalement différente de la nôtre. Les aliments sont classés selon leur nature (froid, frais, tiède et chaud), leur saveur (doux, salé, acide, amer et piquant) et non selon leur teneur en glucides, calories, vitamines…. 

C'est l'action d'un aliment sur l'organisme principalement qui va lui conférer ses propriétés. Le gingembre par exemple harmonise l'estomac (fait circuler son énergie vers le bas), le tiédit et arrête les vomissements. Il sera donc tiède et piquant. La nature tiède a pour rôle de réchauffer tandis que la saveur piquante a pour rôle de faire circuler. 

 

Quelques principes:

-La qualité/vitalité des aliments (leur contenance en "essence" subtile). Plus l'aliment est raffiné, produit en batterie, hors-sol ou autre, plus l'aliment rancit, moins il contiendra "d'essence" de vitalité. Il faut donc consommer des aliments frais, cultivés au plus proche du naturel, de saison, avec le moins de pesticides et d'OGM possible, et choisir des céréales semi-complètes de préférence.

-La quantité/qualité alimentaire. Réduire la quantité mais privilégier la qualité.  

-Le rythme des repas.  Manger beaucoup le matin, un peu moins le midi, et peu le soir. Effectivement, notre activité est moindre le soir voir nulle. Moins manger le soir permet de ne pas stocker et de perdre rapidement du poids sans que cela soit néfaste pour l'organisme.

-Adapter notre alimentation

    -selon l'âge. Il est évident qu'un adolescent en pleine croissance a des besoins plus grands qu'une personne âgée.

    -selon l'activité. Une personne qui travaille dans les bureaux aura moins besoin d'énergie qu'une personne qui a un travail physique.

    -selon la saison. Il faut manger plus chaud en hiver, plus frais en été. Consommer des fruits et légumes de saison.

    -selon notre état de santé. Manger gras alors que nous sommes malades ou en convalescence, n'aura que pour effet de retarder votre guérison.

 

Nos erreurs:

Alimentation trop grasse, trop sucrée et trop salée. 

On ne mange pas assez de céréales et de légumes, mais trop de viande.

Les régimes drastiques qui n'ont nul effet que d'affaiblir l'organisme pour reprendre davantage de poids ensuite.

Les grignotages.

Les "oh! je vais manger léger ce soir!" et consommer de la salade, des yaourts, des légumes crus qui vont produire beaucoup de froid humidité qui est le meilleur moyen de prendre du poids.

Il est évident qu'il est difficile de tout appliquer à la lettre. Il faut prendre conscience que nous sommes acteurs dans notre traitement et dans notre bien-être. Il ne faut pas non plus oublier qu'il faut prendre du plaisir en mangeant. 

 

En résumé:

-mangez peu mangez mieux.

-mangez moins le soir et plus le matin.

-réduisez les laitages (surtout!), les légumes crus et le pain.

-mangez à des heures régulières, avec plaisir et dans de bonnes conditions.

-bien mastiquer.

-buvez peu avant, pendant, et boire chaud en fin de repas.

-pratiquez un massage doux et circulaire sur l'estomac ou/et une marche digestive.

 

En pratiquant un minimum ces quelques principes, vous préserverez votre système digestif. Si l'alimentation ne suffit pas à régler quelques problèmes de poids, référez-vous à l'article sur les causes du surpoids ici et n'hésitez pas à consulter chez un praticien de médecine chinoise qui pourra vous expliquer et vous conseiller un traitement adéquat.

 

Rédigé par Kittisack BOUASY

Publié dans #Diététique chinoise, #Obésité

Commenter cet article

Marielle Reille 21/11/2015 17:44

Clair et concis! Merci

Grajdura 15/04/2014 12:06

J'aime